19 décembre 2015 ~ 3 Commentaires

Christian Keng Un homme en sursis

Je suis Christian Keng et depuis septembre 2013 je suis un homme en sursis.

Depuis plus de 2 ans je suis victime d’une démarche de torture électronique et de

gang stalking perpétrée par une puissante banque française. Cette mise à mort à

petit feu au mépris de la vie est opérée à l’aide de moyens technologiques très

élaborés. Je tiens à porter un témoignage pour mes proches, mais aussi à

informer des réalités d’une pratique dont nul n’est à l’abris. Je sais de quoi je

parle. « Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le

mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire. Albert Einstein

3 Réponses à “Christian Keng Un homme en sursis”

  1. T’es dans la merde

  2. Il faut sauver le soldat Christian Keng
    C est abjecte

  3. Merci de votre courageux témoignage à visage découvert, et bienvenu au club

    dans un pays malade, ensauvagé, ultraviolent (cf La France orange mécanique)

    où Monsieur HOLLANDE nous ne sommes plus protégés.

    Le pays part à veau-l’eau non tenu ni par la loi, ni par sa correcte application,ni par la foi d’ailleurs.

    Le harcèlement électromagnétique cette horreur finie existe et est NIÉ en France.Nous sommes des centaines v. des milliers de victimes-cibles du harcèlement électromagnétique doublé de celui en réseau;
    LES TARÉS C’EST EUX, CHRISTIAN et au point où ça peut faire peur en effet. La société est malade à lier.

    IL FAUT DÉNONCER CETTE IGNOMINIE NAZIE qui prolifère car les gens sont soit indifférents soit ils ont peur.

    Ciblée en ce meme moment et tous les jours depuis bientot deux ans, des jours et des jours, des heures et des heures de TORTURE QUOTIDIENNE, EN F R A N C E; Agressée dans mon propre foyer à travers les mus par des tirs d’énergie pulsée par des voisins à qui je n’ai rien fait, qui sont au dessus de tout soupçon.

    Il y a des associations, ne restez pas seul avec ça Christian, d’ailleurs vous n’êtes pas seul. L’innommable commence à sortir au grand jour.
    Il y a des choses à faire;
    Eto a proposé un canevas de lettre au président sur doctissimo, par exemple.
    Tenez bon.


Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Le Bangard |
POLITICUS PRESS review |
Emploidessolutions |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Transition36
| Bertrand Valmy
| Ligue du Sud 06