19 décembre 2015 ~ 8 Commentaires

Manipulations psychologiques

Je commença alors à remarquer que l’on me suivait. Que ce soit en voiture, dans les transports

en commun ou à pied dans la rue.

Il est difficile d’aboutir à cette conclusion, car elle reviendrait à accepter que quelque chose

d’anormal se passait dans votre vie.

Mais le fait d’avoir une mémoire visuelle me permettait de constater qu’une même personne que

je n’avais jamais croisé dans mon quartier, était désormais à nouveau derrière moi en voiture

ainsi que dans les transports.

L’Intimidation fut maximum le jour ou voulant aller voir mon avocat pour entamer une procédure

en justice je fus l’objet de menaces de la part de plusieurs passants tout le long de mon trajet.

On me criait « tu veux t’attaquer à la compagnie « A » tu n’as aucune chance »

ou encore « si tu n’arrêtes pas on va finir par te tuer » me dit une jeune fille devant le cabinet de

l’avocat.

Јe rentra alorѕ chez moі et fut prіѕ d’une peur іrépreѕѕіble quі m’empêchât de ѕortіr et même

d’aller chercher mes enfants.

Mais les choses ne s’arrêtèrent pas là, je constata que lorsque je sortais eT revenais chez moi

les objets avaient été volontairement déplacés en mon absence.

En mettant la télécommande dans la salle de bain alors que je l’avais laissé au salon ou en

décrochant des tableaux de leurs supports.

Très clairement on rentrait chez moi et l’on me faisait savoir que l’on en était possible.

Qui d’autre que la compagnie  » A « pouvait tout mettre en oeuvre afin de me détruire de la sorte?

Je n’était pas engagé politiquement, j’entretenais de bons rapports avec mes voisins, je

n’appartenait pas à un mouvement sectaire. En bref j’étais monsieur tout le monde avant mon

départ de la compagnie »A ».

Car Il faut des moyens logistiques et financiers conséquents pour s’introduire sans laisser de

trace chez un individu et pour le menacer de façon si directe.

Le résultat fût dévastateur sur mon morale.

Je n’oasais plus sortir de chez moi de crainte d’être agressé.

Ce cloitrement dura 14 jours avant que je ne décide de consulter afin de m’assurer que je ne

perdais pas la tête.

Dans ces moments on pense même à l’irréparable et seul l’amour de vos proches vous empêche

de passer à l’acte.

Une fois rassuré sur ma santé mentale il me fallut tout l’été 2011 afin de retrouver des forces et

entamer ma recherche d’emploi.

Pour être honnête avec vous, ma reconstruction afin de retouver confiance en mopi s’est basé

sur une colère et une envie de vengeance à l’encontre de la société A et des principaux

responsables des manipulations dont je fut la victime.

Les pensées les plus viles de votre personne ressortent afin de se dire que l’on n’est pas un

lâche de n’avoir pas pu accompagner ses enfants à l’école durant 2 semaines.

On souhaite récupérer la peine et la souffrance dont vos proches ont été victimes.

Mais votre nature non violente prend le pas et vous passez à autre chose.

Il n’en était pas de même pour la société « A » qui continuait ses filatures et instigations destinées à

me nuire.

En octobre 2011 je débuta une nouvelle carrière au seine d’une SSII et intervint pour une grande

banque française dont la première lettre est C;

La mission se déroulait à St Quentin en Yvelines et par commodité j’empruntait la voiture afin de

m’y rendre.

Certains jour la colère si longtemps réfreiné ressortait alors je me retrouvait à hurler et à

déblatérer des paroles très violentes à l’encontre de l’assureur A.

Bon an mal an, quasiment deux ans s’écoulèrent ponctués de francs contentement et de moments

plus difficiles lorsque les souvenirs douloureux remontaient à la surface.

Puis en juillet 2013 alors que j’étais de passage à la Défense pour travailler, un collègue un

certain C commença à faire des allusions avec un autre collègue sur des discussions que j’avais

eu avec eux.

Mais ils ne me nommaient pas ce n’étaient que des allusions.

Je continua mon travail comme si de rien n’était mais désormais j’étais sur mes gardes.

Lors d’un autre passage à la banque C à la Défense le collègue, un certain « C », se montra plus explicite.

Il me dit sans crier garde, ni sans aucune raison particulière que bien que je sois grand et

costaud, je n’étais rien de plus qu’une branche qu’il suffisait de scier afin qu’elle tombe.

Je ne voyais pas trop pourquoi il me tenait ses propos, ce qui me choqua énormément et me

replongea dans les souvenirs douloureux.

Je quitta sans attendre la fin de la journée et consulta le docteur qui préféra m’arrêter pour 2

semaines.

Vinrent alors mes congés d’août ou nous partîmes dans le sud avec toute la famille.

Les propos du collègue m’avaient choqués alors je dis à ma femme que si c’était la guerre qu’ils

voulaient et bien qu’il y aurait des représailles sanglantes.

Il s’agissait d’une formule littérale qui ne témoignait rien d’autre que mon souhait de passer à

autre chose.

Quinze jours plus tard de retour au bureau, j’entendis le responsable du service répéter à haute

voix au téléphone « qu’ils les attendaient ces représailles sanglantes ».

Je fut surpris par cette utilisation de mes exactes mots par une personne qui n’avait pas assisté à

la conversation.

Ces mots n’étaient que le prémisse d’un changement radical.

Les choses ne furent plus jamais les mêmes après cet épisode.

8 Réponses à “Manipulations psychologiques”

  1. Ils nous mènent en bateau
    Tous des pourris et des laches

  2. Bonsoir,
    Pour ce qui est de vos propos rapportés par votre collègue, pensez aussi à votre téléphone ou à celui de votre épouse qui pourrait être utilisé comme « mouchard »ou avec un mouchard mis à votre insu.

    Vous risquez d’aller de mauvaise surprise en encore plus mauvaise surprise, et il est important de garder en mémoire que ce type de situation est basée sur une surveillance de type espionnage constant, souvent fait par des moyens technologiques frauduleux ou détournés.
    A bientôt

    • Bonjour Lez merci pour votre soutien et ces informations enrichissantes.
      Êtes vous membre du collectif des zarcelleurs, si oui pourriez vous relayer mon histoire sur votre site.
      Même dans le cas contraire toute diffusion de votre part est la bienvenue.
      Je me rends de suite sur les sites indiqués.
      Merci
      A bientôt

  3. Bonjour,
    Voici des voeux pour 2016 pour que vous appréhendiez votre situation avec du recul et que cela vous permette de mieux faire face .
    Il n’y a pas à ma connaissance de collectif des « zarcelleurs » mais des blogs complémentaires de diverses personnes harcelées et une association ADVHER et un collectif COVHER.

    Chaque histoire étant adaptée à la situation de la personne ciblée en fonction des instigateurs de son harcèlement , peut présenter des caractéristiques atypiques sur fond commun. Il y a donc lieu d’être circonspect face à ceux qui prétendent détenir la vérité de faits et d’interprétations.

    Tenez bon
    A bientôt

  4. collectif contre le racisme 11 janvier 2016 à 19 h 29 min

    bonsoir,
    j’ai vue votre lien sur le commentaire de mon article sur afrik53, et je vous en remercie, je vous conseille de raconter votre histoire ici http://forum.doctissimo.fr/psychologie/harcelement-moral/harcelement-reseau-sujet_3321_1.htm
    surtout éviter les associations c’est un conseille
    je suis d’origine camerounaise et vous centrafricain d’après ce que j’ai compris , nous sommes des frères notre lutte c’est d’abord la couleur de notre peau.
    il y a un collectif créer en pays bamileke, ils sont pour l’instant et voici le lien https://www.facebook.com/Collectif-Contre-Le-Racisme-a-L-Encontre-De-La-Princesse-1632429677002958/ vous pouvez raconter ce que vous vivez conditionnement.
    merci et bonsoir

  5. Bonjour « collectif contre le racisme » l, je vous remercie pour vos suggestions et soutien.
    Je vais m’y rendre et y publier.
    Puis je vous demander de relayer mon blog sur votre site svp ?

  6.  » notre lutte c’est d’abord la couleur de notre peau. » collectif contre le racisme OKayyyyyyyyyyy

    • Bonjour et merci
      La couleur de peau peut ette une raison mais au meme titre que l orientation sexuelle, la religion..
      Soyons d ‘abord unis dans le fait d’être victimes
      Etes vous t i également ?


Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Le Bangard |
POLITICUS PRESS review |
Emploidessolutions |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Transition36
| Bertrand Valmy
| Ligue du Sud 06